Comment bien s’échauffer avant le sport ?

Aujourd’hui, vous avez sport. Running, fitness, cardio,… Votre programme est bien rempli et vous êtes motivé à 100%. Votre objectif c’est suer et dépenser des calories. A un point que vous enchaînez les séries d’exercices. Mais attention ! A trop vouloir en faire, on en oublie l’essentiel : les échauffements. Souvent négligés, c’est pourtant l’une des étapes les plus importantes dans la pratique d’un sport. Musculation, natation, escalade,… quoi que vous pratiquiez, il est toujours important de s’échauffer. De 10 à 30 minutes, tout dépend de l’intensité de votre activité physique. Oui mais concrètement… qu’entend-on par échauffement ? A quoi servent-ils exactement ?

 

C’est quoi des échauffements ?

Un échauffement ce n’est autre que la préparation de votre corps à l’effort physique. Il s’agit de petites séries d’exercices destinés à vous réchauffer mais aussi à vous préparer mentalement à votre activité sportive. Flexion de tête, mouvements de bras, rotation des chevilles,… nombreux sont les exercices d’échauffement.

 

Pourquoi est-il primordial de s’échauffer ?

Quand vous vous échauffer, la température de votre de corps et de vos différents muscles s’élève. En effet, avant le sport, votre corps est normalement à 36°C. A cette température, les muscles sont tendus, les articulations sont peu aptes à bouger. C’est à 39°C que vos muscles atteignent leur élasticité maximale. Le but principal de l’échauffement est donc que vous atteignez cette température pour éviter des blessures (déchirure, tendinite, crampe musculaire,…). Mais en vous échauffant, vous vous prévenez également d’un éventuel arrêt cardiaque. En effet, lorsque le cœur est amené à faire des efforts trop brusques, la respiration ne suit pas le rythme et peine à apporter de l’oxygène aux muscles. L’échauffement améliore votre performance, la coordination de vos mouvements ainsi que votre concentration.

 

Les bons gestes à adopter

C’est bien de s’échauffer, mais encore, le fait-on correctement ?
Avant tout, la durée de vos exercices dépend de l’intensité de votre activité. Elle peut aller de 10 à 30 minutes. Faites encore plus durer la séance si vous êtes en extérieur ou si la température est basse. L’important est d’adopter un rythme progressif, c’est-à-dire commencer doucement puis augmenter petit à petit la cadence.

Privilégiez les étirements dynamiques (rotation de poignet, corde à sauter,…) aux étirements statiques où l’on tient une position sans bouger. Pour favoriser davantage la circulation sanguine, n’hésitez pas à masser vos muscles. Enfin, évitez d’enlever vos vêtements après un échauffement pour ne pas faire retomber la température.
Avec tout cela, n’oubliez pas de prendre de petites gorgées d’eau.

admin